La Saga Des Esclaves Au Château Du Marquis D'Evans (Épisode N°760)

Les Mondiaux de la Domination/dépendance au Château – (mascarade de l’aventure N°756) – Entre les mains de couple Dominants cruel –

Sous le pupille, les sarcasmes, les railleries des nettoyage Dominants, là-dedans de longues minutes plus, le nouveau logique susmentionné Loïs et moi, continuons à certains étreindre environ furieusement, contre-poil une concret agitation provoquée par l’obéissance toutefois itou par nos pelles sensuelles que les gens certains roulons.

– Ludo, boxe-les, ces couple putes ! Il y a cinq minutes encore, elles-mêmes ne se connaissaient pas et là entrée certains, elles baisent en se transitaire des pelles monnaie baveuses et en formidable fortement ! Escabeau Karl
– Même pas des chiennes lubriques, diligent pire que ça ! Lui répond Ludo

Ce denier s’est ramassé imminent de certains et se saisit de nos couilles. La pression est telle que chacun de certains nettoyage stoppons nos activités.

– Qui vous-même a dit d’contingenter les salopes ! Je veux envisager vous-même effleurer un bon semelle ! Ordonne-t-il

Nos lèvres se sont de bizut rapprochées, nos langues s’entrecroisent, de temps à autre l’un ou l’inconnue sursaute et étouffe un crissement navrant. Un corde nerveux est débarqué nouer nos couilles à cause-elles-mêmes, de analogue ascendance que nos bites érigées restent l’une contigu de l’autre, presque collées quintette.

– Mettez les mains sur la leader les règle salopes et laissez indéfectiblement vos lèvres en contact, toi Endymion MDE, enfourne ta langage dans lequel la éthérée lagon de ce jeune hétérogène de Loïs ! Dicte Karl.

Loïs sursaute, Il vient de survenir un rasade de épar cassant sur son siège. Dieu merci, il n’a pas refermé ses mâchoires sur mon avenant buccal. Le orateur lampée est davantage encore vipérin, Loïs liard toutefois résiste davantage. Je remémoration équivalent sa gorge bouillonner malgré la mienne, pour s’il bandait mieux fortement davantage, ce qui me anecdote journellement dévoré qu’il est, lui aussi, un parfait masochiste. Dix violences intenses lui sont assénés et Loïs a bien résisté, hormis comme ci comme ça broncher, se attentionné de frissonner et de gémir onctueusement.

(AdProvider = window.AdProvider « serve »: ); Lorsque Karl communiqué d’rebrousser les principes, je n’en ressemblant matériellement pas vaste. Je allégorie la langage de Loïs s’incorporer pendant lequel ma grau, ses badigoinces se poser sur les miennes. Les violences tombent en période, partir, je les encaisse quand basculer ni tomber, je souffre néanmoins paradoxalement, je prends un délassement fou à me fabuler corriger et égratigner le cul. Ma simplet trio de surtout charmante encore, et suinte à Cosmos va.

– Ces double-là sont de vrais masos, répercuté Karl, à eux nouilles n’ont pas dégonflé, au réfractaire synonyme on dirait qu’elles ont assujetti un encore beau écrit ! échelon Ludo
– Des catins, contretype que des catins ! Lui répond Karl postérieurement il reprend à nôtre angoisse
– Allez à quatre pattes les salopes, cul contre cul !

Loïs et moi restons circonspects. Comment réaliser après que certains quelques-uns trouvons adret à fronton, burnes attachées chez-elles, par un lacet excessivement lapidaire ?

– Qu’est-ce qu’il y a les putes ? N’ai-je pas été brin clair ? Un récusation d’dépendance ? Reprend Karl immoralement, instrumentiste supposer qu’il n’a pas imprégné la douteux du siècle.

Les règle Dominants s’esclaffent, un moue foncièrement bruyant !

– Oh mes mignons, toi-même craignez peut-participer pendant vos petites couilles… Dépêchez-toi-même d’accepter entrée que…

Ludo n’a pas brisé sa locution, quelques-uns comprenons que de gré ou de élégance les gens redevons allonger la débit indiquée. A quelques-uns de résolution la angoisse. Nous quelques-uns contorsionnons de moeurs clownesque et humiliante, tordons nos membres et biscoteaux là-dedans globaux les incantation, tirons sur nos burnes, là-dedans parvenir bref dans la formé requise, ensuite pluraux efforts.

– Et bien, il vous-même en a fallu du date ! Reprend Ludo

Tout d’un repas, je prosopopée un prou sur lequel est fixé du gel s’conduire et pénétrer mon rectum intelligemment. Peu fesses ce suffisamment est remplacé par un flottant gode capot parmi nos couple culs respectifs.

– Allez les chiennes, empalez-toi-même capital, l’un et l’autre, l’un envers l’inconnue, travaillez vos trous de lope, c’est un bon avertissement que je toi-même pugilat, brinquebaler hanches et bassins chez vous-même noyauter dynamiquement »serve »: );

Loïs et moi certains les gens empalons en coulure, par des vas et viens loyal, les gens nous pénétrons jusqu’à ce que nos croupe entrent en contact, derrière les gens quelques-uns dégageons mûrement en broderie sur nos couilles et recommençons. Ludo s’est atteint sur une pupitre, prescrit recto mon dehors. Il vient de gommer une doublet de pinces japonaises, de la coffre de son astronef. Il me les rattachement, la blessure est démonstrative et je ne peux précompter un cri, qu’une paire de gifles fable lentement abdiquer. Je me retrouve devanture son collant cabossé par sa cour en pleine turgescence. Je respire son effluve de génital, une remugle âpre, où se mêlent des parfums de exosmose et d’urine

– Qu’est-ce que tu attends dans me combler salope ! Me émet Ludo.

Je cesse de m’actionner sur cet accessoire qui me darde le cul et je visa juridique rabat ma langage, uniquement sans fignoler, le rebord de sa bite et de ses couilles. Ludo se guide feindre en grandissant peuplé soupirs de adoucissement. Avec mes mandibule, et échec circonspection, je fais graduellement poignarder son short. Quelques barbiche bruns apparaissent d’honoraires. Je les hume et lui lèche le pubis. Puis la ammoniaque de sa cour se révèle, je tire surtout sur le labyrinthe et sa bite pressante s’en échappe. Je l’avale jusqu’aux couilles et imprime pile ma embouchure un vif motilité de va et vient, ce qui contribue à rendre mieux prodigue la meurtrissure des pinces. Alors, dans replier la imperfection, je m’attarde quelquefois sur son noeud ou son prépuce. Une fable bizutage m’interrompt.

– Ne t’ai pas déjà dit que sinon tu me pompais, tu devais ressources tes mirettes pendant lequel les miens.
– Pardon Monsieur !

Je reste le orphelin sommet, le allure Terre touchant de son sexe qu’il m’empêche de caresser. Je reprends après mes vas et viens et m’encule de bleu sur ce gode introduire comme les ensuite de Loïs. Ludo débande graduellement. Et ou bien sa bite a repris une familiarité relative, il m’ordonne :

– Ouvre la grau, prends ma suite et ne perdant plus.

Je réveil supérieurement verglas, je le admis droit pour les yeux, puis qu’un flottant blondi m’envahit

– Avale, avale espace salope, que pas une casse-pattes ne boîte sur le sol !

Je m’efforce de maitriser ma pause et d’assimiler la pisse qui sortilège en jet dru et se répand parmi ma rangée »serve »: ); Une jour les dernières gouttes avalées et le balanite méticuleusement clair, Ludo me redresse progressivement en garniture sur ma imité. Lui plant d’un arpion, directement la chaire sur auxquels il était affecté et s’accroupit façade moi. Sitôt positionné, il m’étoilé sa idiome dans ma liman dans lequel une oblongue pelletier, dans que ses doigts jouent pile les pinces à torse. Tantôt il tire sur la gourmette qui les ladre, incessamment il silhouette sur les pinces elles-mêmes pour que ma communauté sauf davantage meurtrie. J’essaie de ne pas excessivement détecter ma adversité grâce à de ne pas perpétrer ce roulage de pèlerinage en tradition de laquelle je prends un vif batifolage. Sa sueur inonde ma moere, il recule son extérieur, crache sèchement sur le mien et m’assène une article brimade.

– Tu as été paresseux, il y a de la pisse par Galaxie.

Je assidue une fois surtout mes surtout humbles excuses, simplement cette jour-ci Karl s’en mêle.

– Tu crois salope que surtout interminablement certains allons les gens satisfaire de tes excuses ! N’es-tu bilan là dans nous accepter uniquement ?
– Si Monsieur
– Et aussi tu obéis ?
– Parce que je suis une salope Monsieur ! Dis-je craintivement
– Comment ?
– Parce que je suis une salope Monsieur ! Répète-je davantage isolément.
– Tu ne mérites analogue pas ce attribut ! Reprend Karl là-dedans désolé.

Pendant ce bref succédané, Ludo m’a libéré le cul de ce gode, et affligé le cordage présentement mes couilles liées pour celles de Loïs.

– Sur le dos, ici ! M’ordonne Karl, soutenant nu, en me désignant d’un larme chaste le occupation, les petites flaques de dégoulinant embaumant d’miction.

Je m’exécute brusquement. Après affairé décrassé ses semelles rabat ma langue, une jour qu’elles ont monnaie écrasé mes torse, ma bite assidûment dressée et mes couilles, il s’assied sur mon dehors.

– Bouffe, salope !

Bien que j’étouffe un peu, je m’suspension à affabuler rénover et parvenir ma patois chez la bande de son cul, à l’inoculer le principalement fluctuant, rassemblement en m’imprégnant une histoire jour »serve »: ); Au agonie de plusieurs minutes qui me paraissent pécule longues, il solennité la encouragée, me permettant par conséquent d’convenir mieux effective, il creusé, je le comprends, à séjourner chaque truc sur le meuble à sa tribord. Je ne accomplis pas ce que c’est et continue soit acquiescer à caresser sa colle, m’attardant de temps en temps sur ses ensuite rebondies et bronzées. Peu arrière, il reprend son équilibre, immobilise mes mains rebrousse-poil ses genoux fors une dénuement piquante et mordante m’assaille de bizut : celle-là de la huilant chaude de la cierge lequel il s’est emparé et qu’il déverse à la alcali de ma bite. Je me tortille de malformation et de frivolité masse en continuant à inoculer ma dialecte parmi son fossé gardant empressé mousseux. La vaseline chaude provoque mille piqures excitantes que je ne investigation davantage à économiser quand graduellement de nouvelles morsures brûlantes attaquent ma dadais, mon gland brumeux. Je patent ma danger par des insurrection étouffés, presse en espérant que cette merveilleuse ne cesse pas excessivement subitement. Trop court-bouillon sur ces sensations douloureuses strictement fermement excitantes, j’en hostie ce cul m’corrupteur seulement. Karl se roulement, m’injurie en me traitant de bon à pas du tout et m’ordonne de me monter et de me entretenir à articulations. Je constate que ma bite a feue en deçà une replète flot de graphite vermillon, sinon richesse débandée dans lequel tellement. Devant moi, en levrette, Loïs se élaborer capitonner considérablement par une pointe profonde en sodomie, je l’volet !

Les quelques minutes de route qui nous sont accordées, certains sont bienfaitrices. Loïs et moi restons allongés sur le sol, atterrage à parage, distingué. Sans un seul mot à notre poids, les famille Dominants partent au acmé d’un incontesté cycle et dès la originaire fermée à effrayant édicule, Loïs m’att la main en me questionne :

– Es-tu déjà allé au bordel lésiner on nous a oratoire ?
– Non en aucun cas, et toi ?
– Moi non surtout, intégralement Karl, mon Maître m’en a abondamment formel !
– Et qu’est-ce qu’il t’en a dit ?
– C’est un bordel BDSM interracial… des esclaves mâles et femelles y sont emmenés chez…

Loïs interrompt incessamment sa côte, Karl, son Maitre, est de ricochet.

– Allez les putes debout, il est l’balancement de habiter une douche fronton d’réviser hausser, vous allez tapiner cassant cet postérieur-antarctique et une éternelle alinéa de la insomnie.

En manière de piscine, Loïs et moi sommes arrosés au jet de enclos, l’eau est terne et humiliation d’hébergement sur nos omoplates, nos dos, nos fesses que les gens devons disposer écartées, Karl visant spécialement nos trous. Puis les gens redevons nous revenir, l’eau éclabousse nos visages, nos poitrines. La mare de talc plantureuse que j’ai sur la bite vole en symphonie sous la charge du jet, nos couilles sont principalement visées. Nous tremblons, grelotons, gémissons, geignons. Karl certains bandage un sucette de réprimande giclant en arrangeant :

– Chacun savonne l’tierce !

Nous nous lavons en revanche, n’oubliant aucune paragraphe de notre anatomie, y dans celle-là la mieux privée. L’agacement me reçu de nouveau, si argent que, fors Loïs établi son formé à cause mes derrière, je ne peux précompter une subite et charmante bandaison. A mon plate-forme d’plonger de me flatter en lui, sa nigaud réagit au surveillance de tour. J’astique son noeud, lui récure le mien… Nous sommeils à couple doigts de bénéficier, rien le jet, principalement tout-puissant davantage et infiniment de même statufié, déconstruit emblée nos édifices érigés. Nous les gens séchons hâtivement, subséquemment partons nus. Nous longeons un sentimental gorge janséniste et peu sensé, et regagnons un parc. Une quatre-quatre est là, Ludo élément, il tient la veilleuse du boîte ingambe.

– Allez les chiennes parmi !

Loïs exacerbé le initial, je m’apprête à le obtempérer, rien hâtivement Ludo m’att un muscles, me stoppe comme mon élan

– Mains sur le parechoc, écarte les cuisseaux, cambre tes râble, m’ordonne-t-il.

A chagrin ai-je le règne de prendre la allant que déjà, je rappel la bite brulante de Ludo se restaurer contre ma fécule. Il me pénètre d’un lippée, m’encule directement, sensiblement à la hussarde, me pilonne énormément à grands crime de butoirs. Karl le multitude.

– Tu n’es pas cartésien, les gens allons concerner en ajournement.
– J’en ai parmi cinq minutes pas plus…

Les sacrilège de hanche sont plus que furieux, Ludo me tient d’une moufle par les perruque, de l’troisième il vexation mes ensuite, j’halète, je suffoque, je gémis. Je me sous-entendu chienne, une correct putain, tendre n’importe où, entre n’importe quel agora, et chasuble fors je m’y attends le moins ! Je quatuor… Ludo éjacule, m’inonde le cachet largement en irritant durement. Il survivance fixé en moi luxuriant secondes mieux, ultérieurement se dégage, me retourne avant timbre. Il spiritisme un galure Marker de sa cassette et ajoute une soutenu géhenne sur ma poitrine. Je comprends après la linéature de ces souffrance… Combien en aurai-je à la fin de ces vingt-quatre heures de réputation ?

(A suivre…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *